AccueilMontertelotune communeAménagement du territoire - PLU

Aménagement du territoire - PLU

Préambule

  • La commune de Montertelot a mis en révision son Plan d’Occupation des Sols.
  • Depuis cette procédure est en cours d’étude, la loi solidarité et renouvellement Urbain du 13 décembre 2000 et la loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003 sont entrées en application.
  • Elle rénove la politique urbaine et adapte les outils juridiques aux réalités modernes, en alliant, pour la première fois,des questions d’urbanisme, de logements et de transports.

Principes fondamentaux

Les principes fondamentaux qui s’imposent aux nouveaux documents d’urbanisme sont :

  • Principe d’équilibre entre le développement urbain et le développement rural, préservation des espaces affectés aux activités agricoles et forestières, protection des espaces naturels et des paysages.
  • Principe de diversité des fonctions urbaines et mixité sociale qui se traduisent par l’exigence d’un équilibre emploi/habitat, d’une diversité de l’offre concernant les logements (sociaux ou non).
  • Principe du respect de l’environnement qui implique notamment une utilisation économe de l’espace, la sauvegarde du patrimoine naturel et la maîtrise de l’expansion urbaine.

L’habitat à Montertelot

  • La proportion de résidences secondaires est faible et reste autour de 5%. Ces résidences secondaires ont favorisé la rénovation du patrimoine rural.
  • Le type de résidence est la maison individuelle, sur un parcellaire assez important, et organisé le long des voies communales.
  • Les ménages sont dans leur très grande majorité propriétaire de leur logement.
  • Le type de résidence est surtout constitué de grands logements de 4 pièces et plus, réalisé sous la forme de maison individuelle unifamiliale.
  • La construction de six logements sur le terrain au lieu-dit « Le Casset », commencée en juillet 2007, s’est achevée en juin 2008. L’ensemble, réparti sur une superficie totale d’environ 8 300 m², comprend trois logements locatifs (un T2 et deux T3) et trois logements en location-accession(trois T4). Ce programme de construction d’habitat a été réalisé par Bretagne Sud Habitat (BSH).
    Les nouvelles constructions qui se réalisent sur la commune sont le fait de famille avec enfants en bas âge et possédant des moyens de transports leur permettant de rejoindre facilement l’agglomération de Ploërmel et ses équipements collectifs, culturels, sportifs, scolaires et médicaux.

Les réseaux

Eau potable

  • L’alimentation en eau potable est assurée par le syndicat intercommunal du Roc Saint-André qui regroupe 4 communes.
  • Le point d’eau se situe sur la commune du Roc Saint-André près du hameau du Prassay.
    Sa capacité est de 25m3/heure.
  • Le réseau de distribution communal est alimenté par une conduite en 125 mm depuis La Chapelle-Caro.

Assainissement

  • Le projet est en cours. Les travaux d’assainissement ont commencé.

Electricité

  • Le territoire communal est desservi par un réseau moyenne et basse tension.
  • Les extensions de ces réseaux se feront au fur et à mesure des besoins.

Les activités

Constat général

Sur une population de 300 habitants, 150 personnes sont considérées comme des personnes actives. La très grande partie de ces actifs ont un travail en dehors de la commune.
L’agglomération de Ploërmel est le bassin d’emploi principal pour ces personnes actives.

L’agriculture

Il ne reste plus qu’une seule exploitation agricole sur la commune.

Les autres secteurs d’activités

On dénombre :

  • Un bar restaurant
  • Un bar brasserie
  • Un salon de coiffure
  • Un atelier de couture (entreprise chez le particulier)

Etude environnementale : sites et paysages

Les unités paysagères

La voie express RN 166 traverse la commune du nord au sud et forme de ce fait 2 espaces distincts qui constituent 2 unités paysagères ayant chacune un élément fort leur procurant une identité particulière.

  • A l’est de la RN 166, les bois de la lande de Saint-Méen couvrent presque la moitié de cette partie de la commune.
  • Situé sur le point haut de la commune,en limite nord de ces espaces boisés, les villages de La Ville-Briend et de Tressol s’appuient sur la lisière nord de ce massif.
  • A l’ouest de la RN 166, le bourg et le canal forment une entité paysagère de grande qualité. L’habitat ancien du bourg, avec son église et le plan d’eau incluant son écluse et son déversoir forment un site agréable.
L’espace urbanisé en milieu rural
  • Les villages de La Ville-Briend et  de Tressol sont les deux villages de la commune.
  • Ces deux villages se sont étoffés par la construction de maisons individuelles le long de la voie communale reliant les 2 villages entre eux.
  • L’architecture des maisons traditionnelles est typique du pays de Ploërmel.
L’espace urbanisé dans le bourg
  • Son site est celui de bord de cours d’eau.
  • Le bourg s’est implanté à la faveur d’un méandre dans sa partie la plus concave.
  • La canalisation de l’Oust a nécessité, en ce site, la réalisation d’une écluse et de son déversoir.
  • L’église, face à la rivière est le centre d’un demi-cercle dans lequel s’inscrit le village ancien constitué de longères réalisées en schiste à l’image des villages de La Ville-Briend et de Tressol. L’habitat reste un habitat rural, le bourg étant un agglomérat d’anciennes fermes.
  • L’évolution de l’habitat à la fin du XIXème siècle avec la construction de quelques maisons de ville se sont intercalées dans l’habitat plus ancien.

Orientations du PLU à Montertelot

  • Les dispositions retenues dans le cadre de l’élaboration du PLU sont le prolongement des dispositions retenues par la commune dans le cadre du Plan d’Aménagement et de Développement Durable.
  • Les objectifs retenus dans le cadre du PADD sont :
    • Protection et développement des milieux naturels :
      • Respecter les dispositions du Plan de Prévention des risques d’inondation.
      • Assurer le développement des activités agricoles.
      • Protéger les sites et les paysages notamment aux abords de l’Oust.
      • Protéger les espaces boisés les plus importants.
      • Mise en œuvre des dispositions de la loi relative au renforcement de la protection de l’environnement du 02 février 1995.
      • Mise en œuvre des dispositions de la loi sur l’eau.
    • Développements urbains :
      • Assurer l’accueil pour un maintien du niveau de population et favoriser la mixité sociale.