AccueilMontertelotune communeMontertelot aujourd'hui

Montertelot aujourd'hui

 

  • Le bourg, modeste, respire tranquillement au pied de son fin clocher.
    • Trois commerces entretiennent une animation très perceptible en fin de semaine.
    • Une halte nautique ainsi qu’une aire de stationnement pour les camping-cars attirent à la belle saison bon nombre d’itinérants en quête de calme, de dépaysement et d’authenticité.
  • Les eaux paisibles du canal de Nantes à Brest dans lesquelles se reflète le ciel incitent à la rêverie tout au long du halage sans cesse mis à mal par les crues, mais sans cesse remis en état pour le plus grand plaisir de tous.
    Bateaux sur le canal  Ancienne maison au bord du lac
  • Une  pinède de 80 hectares, le bois de Saint-Méen, situé à l’est de la voie rapide,concentre une palette de loisirs de nature.
  • Dans notre village cohabitent dans l’harmonie le résident, le promeneur, le jogger, le vététiste, le pêcheur ainsi que les familles dont les enfants peuvent s’ébattre sur les jeux mis à leur disposition.
  • Par terre fleuriLe mercredi 21 octobre 2009 se déroulait le 51ème Concours départemental des maisons, villes et villages fleuris à Guidel, en présence du maire de Guidel, M.Aubertin et de M.Le Nay, président de l’Association des maires de France.
  • Pour sa première participation, la commune de Montertelot a été conviée à cette remise de prix, en étant retenue dans la catégorie « Mise en valeur du patrimoine architectural ». Quelle surprise quand le nom de Montertelot fut cité à la première place de sa catégorie, devant La Trinité-Sur-Mer ! Un bouquet de fleurs, mais surtout un diplôme ont couronné le travail fourni par notre employé communal, qui avait lui-même souhaité inscrire la commune à ce concours en faisant le dossier personnellement. Une reconnaissance qui met en valeur le travail fourni mais aussi la beauté et le fleurissement de notre commune.

Sachons garder et protéger ce patrimoine que beaucoup nous envie car « Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. »(Citation de Saint-Exupéry).