AccueilPloërmel Communauté

Ploërmel Communauté

Qualité de l'eau

Depuis plusieurs années déjà, comme beaucoup d’autres retenues d’eau, le Lac au Duc est le siège de proliférations d’algues à la belle saison, notamment de cyanobactéries.
 
EnvironnementDepuis mars 2002, le Syndicat d’eau potable de Ploërmel, en liaison avec Ploërmel Communauté, la SAUR, l’Université de Rennes 1 et les services de l’Etat suit le lac au Duc, afin d’essayer de connaître les origines du phénomène, sa périodicité et surtout d’engager des solutions pour limiter les blooms algaux, sources de problèmes pour les différents usages de la retenue (production d’eau potable, baignade, activités nautiques…)
 
Des prélèvements d’eau sont réalisés toutes les semaines du mois de mars au mois de septembre, le lundi, en trois points sur le lac à savoir au droit de la station d’eau potable, au niveau de Quelneuc et en face  de Lézonnet.
Pour les trois points, les mesures de la température, l’oxygène dissous, sont effectuées in-situ.
Des prélèvements d’eau sont également réalisés pour des dosages de chlorophylle ainsi que des comptages et des déterminations d’algues en laboratoire. En plus de ces analyses seront réalisés les dosages dans la colonne d’eau, de l’azote de Kejdhal, Nitrates, Nitrites, Ammonium ainsi que du Phosphore total et des orthophosphates.
 
Ces échantillons sont expédiés au laboratoire de la SAUR à Vannes ainsi qu’à l’Université de Rennes I par transporteur afin de limiter au maximum les changements d’état des prélèvements. Les résultats sont connus en fin de semaine, au plus tard le vendredi. Les résultats sont transmis par e-mail aux membres du comité de suivi ainsi qu’à la DDASS et en fonction des résultats une réunion est programmée le lundi suivant.Lac au Duc
 
En parallèle à ces dosages, une sonde sera utilisée cette année afin de compléter les résultats des dosages.
Cette sonde de marque AQUA MS permet de quantifier la phycocyanine, c-a-d la pigmentation inhérente aux cyanobactéries. La retenue sera quadrillée deux fois par semaine avec cette sonde afin de déterminer la présence de cyanobactéries en plus des dosages et surtout permettra de localiser les zones de départ des blooms algaux. Sur les zones où seront détectées des cyanobactéries, seront réalisés des prélèvements pour comptage et détermination.
Ce travail permettra donc de quadriller le lac en fonction de la présence d’algues ou non et de cibler les zones sur lesquelles un traitement devra être effectué. 
 
Pour compléter ce dispositif, les analyses de la DDASS (comptages et détermination) au niveau de la zone de baignade seront également intégrées.
 

Le SIAEP de Ploërmel

Ce syndicat dispose de ressources propres : le Prélèvement du Lac au Duc (Prise en retenue naturelle située à Ploërmel) a fourni 2 344 010 m2 d'eau traitée.

EnvironnementLe SIAEP de Ploërmel regroupe les communes de Campénéac, Evrigeut, Gourhel, Guilliers, Loyat, Ménéac, Ploërmel, Saint-Malo-des-trois-Fontaines et Taupont. Il distribue l'eau à 9 317 abonnés et dessert 21 952 habitants.

Son président est M. Gérard Payot, également conseiller municipal de Ploërmel, délégué à l'agriculture et aux milieux naturels et conseiller communautaire.

L'exploitation est assurée par la société SAUR FRANCE, qui a la responsabilité du fonctionnement des ouvrages, de leur entretien et de la permanence du service. Le syndicat garde la maîtrise des investissements et la propriété des ouvrages.

Dossier complet sur l'eau réalisé pour le magazine communautaire, Com de Com n°4 : télécharger le magazine.